Promouvoir des systèmes alimentaires durables dans les districts de Bugesera, Kirehe et Rulindo

ARCOS travaille avec différents partenaires pour promouvoir des pratiques agricoles durables qui augmentent la productivité et la résilience des écosystèmes. Grâce à son programme de développement communautaire basé sur la nature, ARCOS a aidé les communautés à mettre en œuvre une agriculture durable dans les districts de Bugesera, Kirehe et Rutsiro en utilisant sa meilleure approche. Les districts mentionnés ont été confrontés à des irrégularités inhabituelles dans les régimes climatiques, notamment des températures extrêmes et une variabilité des fréquences des précipitations.

En réponse aux problèmes liés au climat, ARCOS a promu des initiatives de gestion intégrée de l'eau pour l'irrigation à flanc de coteau et l'usage domestique. Il s'agit notamment de deux systèmes d'irrigation à petite échelle utilisant l'énergie solaire pour pomper l'eau, établis à Kirehe et Bugesera et alimenter 6 ha au total. À Kirehe, le système d'irrigation est situé dans le village de Kabungeri et pompe l'eau de la rivière Akagera vers les fermes à flanc de colline; et dans le Bugesera, il est situé dans le village de Rugarama et pompe l'eau du lac Cyohoha North vers les fermes adjacentes. De plus, un système d'approvisionnement en eau par gravité a été mis en place dans le district de Kirehe, dans le village de Kigende et il permet l'irrigation de fermes de fruits et légumes sur 23 ha.

En outre, la plantation d'arbres à grande échelle, y compris des espèces fruitières, des espèces de bois, des espèces d'arbustes et des espèces indigènes est effectuée chaque année pour promouvoir l'agroforesterie dans tous les districts susmentionnés. Cette activité va également de pair avec la formation des agriculteurs à la restauration et à la conservation des terres à travers les pratiques SALM (Gestion durable des terres agricoles). De plus, l'élevage a été encouragé au niveau des ménages et des coopératives d'agriculteurs, pour le fumier et la génération de revenus.

Étant donné que les coopératives agricoles doivent fournir des produits cultivés de qualité, elles sont aidées à obtenir la manutention post-récolte et le lien avec le marché.

La plupart de ces initiatives ont été soutenues par le projet Water _ Energy _ Food Nexus financé par le Fonds rwandais pour l'environnement et le climat (FONERWA). Cependant, d'autres du genre sont mis en œuvre dans les mêmes paysages pour renforcer ce qui a été réalisé et assurer la durabilité. Parallèlement, ARCOS assure un suivi rigoureux et régulier qui va au-delà de la phase de mise en œuvre de chaque projet. Le suivi est mené à travers une approche participative et inclusive impliquant les agriculteurs bénéficiaires - désormais les entreprises communautaires basées sur la nature, les autorités locales et ARCOS - pour s'assurer que ces initiatives sont soutenues et contribuent correctement à renforcer la résilience climatique et le développement communautaire durable dans les paysages focaux.

Les interventions d’ARCOS en faveur d’une agriculture durable ont jusqu’à présent eu un fort impact sur plusieurs aspects du capital socio-économique et du capital environnemental. Murenzi, le Président de KOIMIZANYA, l'un des bénéficiaires des NBCEs témoigne d'une amélioration significative de la gestion globale de la coopérative. Il a mentionné entre autres, un leadership et une gouvernance solides de la coopérative, l'amélioration de la productivité agricole grâce à l'amélioration des pratiques agricoles, en particulier l'utilisation du fumier, le contrôle de l'érosion et l'agroforesterie, la gestion financière et l'augmentation des revenus au niveau des coopératives et des ménages membres grâce à un savoir-faire amélioré en littératie financière et planification d'entreprise, ainsi qu'une meilleure compréhension et durabilité