Renforcer la résilience au changement climatique et les moyens de subsistance durables dans les agrosystèmes du Rwanda

Depuis janvier 2020, l'Albertine Rift Conservation Society, en partenariat avec les fonds Livelihoods, met en œuvre un projet de 20 ans `` Agroforestry for Livelihoods '' visant à planter 6 millions d'arbres et à engager environ 30000 petits agriculteurs qui seront formés à l'agriculture durable et  à  la gestion des petites entreprises tout comme  à des pratiques commerciales pour améliorer leurs moyens de subsistance.

Dans le cadre de ce projet, l'agroforesterie - qui implique également des arbres indigènes - et la plantation d'arbres fruitiers est déjà en cours de mise en œuvre dans le district de Rulindo (dans la partie nord du pays) ainsi que dans le district de Bugesera (situé dans la partie orientale du pays), ciblant plantation sur 15 209 hectares de terrain.

Il est important de souligner qu'au cours de la première année du projet, 600 486 arbres ont été plantés sur 2 478 hectares dans les districtes de Bugesera et de Rulindo. En plus, 30 pépinières d'arbres ont été créées (7 au Bugesera et 23 à Rulindo) dont 15 nouvellement créées cette année 2021) avec une capacité de production de plants de pépinière de 1394 250 plants principalement pour l'agroforesterie, y compris les arbres fruitiers et indigènes. Il est à noter que les espèces présentes dans les pépinières comprennent les avocats, les mangues, les Podocarpus, les Maesopsis, les Erythrina, les Ficus, les Cedrella, les Alnus, les Markhamia, les Polycias, les Grevillea, les Citrus, les Mitragyna et les Eucalyptus.

Dans l’état actuel des choses, le projet «Agroforesterie pour les moyens de subsistance» vise à enregistrer au moins 10 800 nouveaux agriculteurs entre avril et juillet. Depuis le début de l'année, au moins 5 160 ha de terres agricoles des nouveaux agriculteurs qui ont rejoint le projet ont été enregistrés et seront cartographiés. Entre autres choses, entre Mai et Août de cette année, les agriculteurs qui bénéficient du projet «Agroforesterie pour les moyens de subsistance» seront formés à la SALM (gestion durable des terres agricoles) et aux petites entreprises d’initiation et aux pratiques commerciales pour améliorer leurs moyens de subsistance.